mardi 5 décembre 2006 | By: Mickaelus

Le chrétien et le sexe

Voici un site - disponible ici - dont la lecture peut s'avérer utile pour le chrétien égaré dans ce vain monde de lubricité voire plaisante pour le chrétien averti. Dans tous les cas, un chrétien averti en vaut deux ! Voici l'introduction :

"Aucun autre thème n'est aussi populaire sur le net mais aussi dénaturé dans sa présentation que celui du sexe.

Gérer sa sexualité d'une manière plaisant à Dieu représente tout un défi que la foi peut relever ; la foi que les voies de Dieu sont meilleures que les voies de l'homme selon qu'il est écrit dans Ro.12:1-2 que sa volonté est bonne, agréable et parfaite. Et ce que Dieu veut, entre autres choses, c'est que nous nous abstenions de l'immoralité en vue de notre sanctification, cf. 1Th.4:1-8 Pourquoi est-ce si important ? Parce que sans la sanctification, personne ne pourra voir Dieu, cf. Hé.12:14 L'ennemi de nos âmes sait cela, alors il déploie toute son ingéniosité pour nous priver de ce qui compte vraiment en nous leurrant avec des plaisirs éphémères.

Les textes proposés sur ce site traitent des problématiques reliées à la sexualité dans une perspective chrétienne.

Ils forment une bonne source de renseignement à laquelle je vous encourage de revenir au besoin et aussi de la faire connaître autour de vous, les ressources dans ce domaine ne sont pas légion. Je vous invite aussi à consulter les sites connexes sur le combat spirituel, le péché, le pardon, la grâce et le réveil pour vous donner des outils afin de mener une vie victorieuse et joyeuse dans le Seigneur."


2 commentaires:

Royauté-News a dit…

Parti de l'Islam en haut, et ayant déroulé très rapidement jusqu'en bas (contre le mariage omosexuel), j'ai posté ce message d'adhésion. Pour qu'il n'y ait pas de confusion, je vous précise que si j'apprécie votre article sur les Chrétiens et la sexualité, je n'y adhère pas, ayant une autre analyse.

Mickaelus a dit…

Je prends note de votre opinion. Remarquez que j'ai proposé ce site qui me paraît aller dans le bon sens selon le voeu du Sa Sainteté Benoît XVI de lutter contre "la dictature du relativisme".